En collaboration avec la DIRECCTE 27 et l’AFPA d’Evreux, SOS Intérim est la 1ère agence de travail temporaire à avoir proposé la Validation des Acquis par l’Expérience à ses intérimaires, sur le département de l’Eure.

 

Dans le cadre de l’accompagnement de ses salariés intérimaires, et motivé par ses ambitions novatrices, SOS Intérim a répondu présent à l’appel de la DIRECCTE lorsque l’Unité Territoriale de l’Eure lui a proposé la mise en place d’un projet de V.A.E.

La V.A.E. a permis d’augmenter la qualification de nos salariés intérimaires par l’obtention d’une certification professionnelle. Cette démarche permet de concilier l’intérêt de nos clients et de nos salariés intérimaires pour le développer la motivation, améliorer le travail collaboratif et développer leurs compétences pour une meilleure adaptation au contexte professionnel.

 

Vural YELKEN, intérimaire chez SOS Intérim, a obtenu le titre de CIMA (Conducteur d’Installations et de Machines Automatisées)  grâce au dispositif VAE. Il témoigne de son parcours :

 

Connaissiez-vous la VAE avant d’en préparer une avec SOS Intérim ?

Cette démarche m’était inconnue. L’agence SOS Intérim m’a contacté pour me proposer cette formation, et j’ai tout de suite été intéressé. Si je n’avais pas été contacté, je n’y aurai jamais pensé.

 

Comment vous êtes-vous dirigé vers le titre CIMA ?

Avec SOS Intérim, nous avons fait le bilan de mes compétences afin de définir mon projet de V.A.E. En effet, après l’obtention de mon CAP puis BEP Carrossier et une expérience de 2 ans dans ce domaine d’activité, les différentes missions d’intérim avec SOS Intérim m’ont permis d’acquérir 5 ans d’expérience dans le domaine de la plasturgie.

 

Quelles ont été vos motivations ?

Je suis quelqu’un de volontaire et travailleur, je cherche toujours à évoluer. La VAE était pour moi une façon de reconnaître officiellement les compétences acquises par mon expérience professionnelle. Il y a beaucoup d’ouvriers comme moi,  et sur un CV cela peut faire toute la différence.

 

Avez-vous appréhendé la préparation d’une VAE ?

Je n’avais aucune crainte. J’ai tout de suite vu le côté positif de cette démarche : obtenir un titre qui qualifie mes compétences, que demander de mieux ? La préparation V.A.E. a été une continuité de mes missions, je suis resté moi-même, très motivé. Je n’ai pas peur de l’échec, car si j’avais échoué, je n’aurais pu que m’en relever.

 

Quels sont vos projets ?

Mon plus grand rêve professionnel serait d’acquérir une expérience à l’étranger. Je souhaite poursuivre mon évolution, accroître davantage mes compétences car c’est pour moi la meilleure façon d’avancer. Même si une embauche m’intéresse, j’accepte toujours les missions et formations qui me seront proposées par SOS Intérim, car « on apprends toujours dans la vie ».

 

Quel a été le rôle de SOS Intérim dans ce projet ?

L’équipe de l’agence de Verneuil a été un véritable moteur. Leur accompagnement a été primordial et je les remercie vivement. Si je n’avais pas été contacté, je n’aurai jamais fait cette démarche par moi-même. Je remercie également la Direction de SOS Intérim et le formateur qui m’a suivi, de m’avoir offert cette opportunité. C’est pourquoi je considère que ce diplôme est un « diplôme d’équipe ». Je conseille à tous salariés désireux d’évoluer d’effectuer cette démarche, porteuse de réussite.

 

La VAE avec SOS Intérim : 83 % de réussite

En 2012, SOS Intérim a mis en place un dispositif d’information et d’accompagnement auprès de ses équipes de l’Eure. Après cette phase de formation, les agences SOS Intérim ont identifié 56 intérimaires éligibles à la V.A.E, qu’elles ont ensuite reçus lors de 9 réunions d’information organisées et animées conjointement avec Gravir Conseil et l’AFPA d’Evreux.

Depuis 2012, l’opération a permis à 20 candidats de bénéficier du dispositif V.A.E.
A ce jour, SOS Intérim relève un taux de réussite de 83%, soit 15 salariés ayant obtenu un titre professionnel ou une validation partielle. 2 candidats doivent encore passer leurs épreuves d’ici novembre.

 

Qu’est-ce que la V.A.E. ?

Ce dispositif permet l’obtention de tout ou partie d’une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d’une expérience professionnelle salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan…) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury.